Liliane BILOGHO au coeur de la Com’ GOUV

 “Pour dire vrai, la communication dans notre pays et dans l’administration gabonaise en particulier n’est pas assez valorisée. Il y a encore des réticences à mettre des budgets dans la communication parce que pour bon nombre de personnes c’est abstrait. Nous amenons progressivement les dirigeants à comprendre les enjeux de la communication. Fort heureusement, nous avons de plus en plus de personnes au sein de l’administration qui comprennent l’intérêt de nous donner les moyens de travailler. Des efforts sont faits. C’est un travail de longue haleine mais je reste persuadée que nous y arriverons…”

Total
0
Shares